Météo France vs Met Office

 

Cet article est un billet d’humeur, écrit à la suite de jongleries effectuées, pour échapper à la pub et lire des prévisions d’une grande médiocrité, sur le site de Météo-France.

.

Je ne sais pas vous mais je constate qu’il est de plus en plus difficile d’obtenir des prévisions correctes sur le site, de plus en plus pourri par la pub, de Météo-France.
En outre, les passionnés de climatologie, ne parlons pas de climat, peuvent toujours aller se rhabiller s’ils veulent, comme sur la plupart des sites nationaux de météorologie, des données gratuites.

Sur l’équivalent anglais, le Met Office, rien de tout çà.
Pas de pub qui pollue les recherches, des prévisions, me semble t-il, plus fiables, et surtout des tas de données gratuites.

.
Alors, on pourrait se dire que MF devrait être bien démunie par rapport au Met.

 

Donc regardons les chiffres représentatifs de ces deux organismes.

D’abord le personnel

MF: 3500 personnes d’après ce lien
Met Office: 1847 d’après ceci

Ensuite le budget

MF: 349 millions d’euros (source)
Met Office: 192 millions de £, soit 242 millions d’euros
Alors, c’est pas pour les accabler mais franchement MF serait bien inspirée de regarder ce qui se passe chez nos voisins britanniques.
Quand même deux fois plus d’effectifs et un budget 44% plus élevé pour un résultat aussi mauvais.

.
Ah oui un petit truc, MF compte en son sein 200 ingénieurs polytechniciens des Ponts et Chaussées.
Vous rendez vous compte: 200 !!
Qu’est-ce qu’ils font?
Mais finalement, quand on sait çà, on s’étonne moins…

 

.

voir ce rapport de la cour des comptes sur Météo-France

.

extrait:

.

« 1. Les effectifs

Globalement, les effectifs de Météo-France sont restés constants depuis la création de cet établissement public, oscillant autour de 3 700 agents, comme le retrace le tableau de la page suivante.

A titre de comparaison et sous réserve des différences de structure qui peuvent exister17(*), on remarquera que le MetOffice, service météorologique britannique, emploie en 2003 1 822 personnes (en diminution de 12,8 % sur un an en raison d’un plan de réduction des effectifs).

Le personnel de l’établissement se répartit traditionnellement en deux catégories, qui correspondent à des modes de gestion et de rémunération spécifiques :

– les corps techniques (ingénieurs de la météorologie devenus en 2002 ingénieurs des ponts et chaussées, ingénieurs des travaux de la météorologie – ITM, techniciens supérieurs de la météorologie – TSM), qui représentent une proportion légèrement croissante de l’effectif total (de 75 à 80 %) entre 1994 et 2003, sont gérés et rémunérés directement par Météo-France ;

– les personnels administratifs et ouvriers de l’Etat appartenant à des corps de la direction générale de l’aviation civile (DGAC), dénommés « corps communs », dont la rémunération et la gestion incombent au ministère de l’équipement. »

.

je n’invente rien…

Cet article a été publié dans coups de gueule. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Météo France vs Met Office

  1. Je viens de lire votre article sur Météo-France. Et je vous propose quelques éléments de réflexions.
    La communication de cet établissement sur internet a toujours été médiocre, la vulgarisation des informations disponibles sur la toile ne reflètent pas la qualité des prévisions effectuées par Météo-France. Pour preuve consultez les bulletins montagne, marine et ceux dédiés à l’aéronautiques, ils sont beaucoup plus précis…

    A croire que le grand public ne mérite pas des prévisions de qualité ! Il fut un temps où il pouvait encore appeler un numéro pour avoir des prévisions départementales de précises, mais il me semble que ce service n’est plus disponible…

    PS : Si les pub vous gènent il existe des moyens pour les supprimer…

    • meteor31 dit :

      merci pour ce commentaire
      oui je suppose que lorsqu’il y a la sécurité en jeu, la précision s’améliore.
      c’est bien le moins.
      n’oublions pas qu’au moins la moitié du budget de MF est alimentée directement par de l’argent public, donc par les contribuables.
      en a t-on pour notre argent?
      je pense personnellement qu’on est très loin du compte.

  2. Votre article est interessant mais partiel. Il y a bien sur de nombreux problemes, sur lesquels i nous est interdit de communiquer a l’exterieur. Mais il y a aussi des bons cotes. Par exemple, etes vous pret a payer 4 euros/an pour les services meteorologiques tels qu’ils existent actuellement en France ?

    • meteor31 dit :

      bonjour

      merci pour votre commentaire.
      non je n’y suis certainement pas prêt pour la bonne raison que chaque français paye déjà une certaine somme pour MF.
      de plus, on dispose des sorties gratuites des modèles des grands organismes internationaux sur internet ainsi que les séries climatologiques complètes qu’il faut payer si on passe par MF, alors que les séries climato pour la France sont gratuites ailleurs, ce qui est un comble.
      alors payer pour engraisser des X Mines ou ponts qui pantouflent, non merci.
      maintenant payer pour avoir ce que ne proposent pas les autres pourquoi pas?
      mais le problème c’est qu’actuellement, on paye déjà pour quelque chose de très médiocre, voire mauvais.
      désolé hein!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s