indicateurs climatiques de juin 2014

Alors que le Niño montre quelques faibles signes de réveil, du moins si on en juge par la hausse sensible des températures de la basse troposphère dans la zone équatoriale, l’anomalie globale est en baisse significative à 0.27°C contre 0.44°C le mois dernier.
La moyenne depuis le début de l’année est la 4ème plus chaude (0.28°C), toujours selon NCEP, depuis 1948.

 

anomalie de température de surface selon NCEP

0614 ncep

 

 

estimation basée sur les données ci-dessus:
global: 0.27°C (9ème plus chaud)
HN: 0.40°C
HS: 0.15°C

 

 

0614ncep comp

en Europe

anomalie de température forte sur une Europe occidentale restée globalement sèche

 

0614 eur temp0614 eur prec

 

 

 

anomalie NASA

(à venir)

global:
HN:
HS:

 

mesures satellitaires

 

 

l’anomalie globale est en hausse à 0.34°C.
on notera la forte hausse en zone équatoriale (0.45°C)

0614rss

 

 

évolution des banquises

L’anomalie d’extension de la banquise arctique est toujours négative mais sans excès puisqu’elle se classe environ à la 7ème place des extensions les plus faibles depuis 1979 pour un mois de juin.

 

0614arctic

 

Par contre, cela devient une habitude dont on a du mal à se lasser, l’extension de la banquise antarctique bat un nouveau record, positif cette fois.

 

0614antarctic
ENSO

 

 

Selon le site australien de météorologie, si quelques indicateurs comme les eaux de sub-surface, qui ont refroidi, n’iraient pas dans le sens d’un futur El Niño,d’autres comme le SOI, qui a chuté, et les alizés, qui ont faibli, iraient plutôt dans ce sens.

0614nino34
La situation est donc incertaine et si les modèles indiquent toujours une augmentation des SST dans la zone 34, le seuil des 0.8°C aurait du mal à être dépassé en septembre prochain.

0614ninomodels

 

activité solaire

 

0614sn

 

en légère baisse.

 

Cet article a été publié dans indicateurs climatiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour indicateurs climatiques de juin 2014

  1. Juin global: 0.27°C (9ème plus chaud)
    HN: 0.40°C
    HS: 0.15°C
    Mai global: 0.44°C (plus chaud)
    HN: 0.35°C
    HS: 0.53°C

    On ne peut être que surpris par de telle variation d’un mois sur l’autre surtout en ce qui concerne l’hémisphère sud , hémisphère océanique ; si c’est pas un signe fort d’un retour à la Nina , je ne comprends plus

    • meteor31 dit :

      merci pour le commentaire

      Pour l’hémisphère sud ce n’est pas la zone tropicale ,0-20°S, en cause (donc pas la zone ENSO), mais surtout ce qui est « en dessous » et notamment la zone 55-75°S.
      Cette zone a un « poids » (température *surface zone/surface globale) de -0.18°C sur le global et donc -0.36°C sur l’hémisphère sud.
      Est-ce que çà correspond à quelque chose de réel ou est-ce un artefact du modèle utilisé?
      L’anomalie de température d’une région suffisamment grande est la moyenne des anomalies locales.
      Si localement çà « dérape » fortement comme çà semble être le cas ici, le global HS, et le global tout court s’en ressentent forcément, sans qu’il y ait un transfert thermique quelconque.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s