Les nouveau modèles, pessimistes, sont dans les choux!

Ce n’est pas moi qui le dit, ce n’est pas un sceptique non plus, c’est Gavin Schmidt, directeur de NASA-GISS, s’il vous plaît, dans cet article.

Pas besoin de faire beaucoup de commentaires, ce graphique parle de lui-même:

Je vais faire un peu de french bashing en rappelant que les labos climatiques français sont particulièrement en pointe dans la réalisation des modèles parmi les plus pessimistes du monde.

Sur certains sites on prétend que le RC observé dépasse les prévisions, eh bien non c’est faux, on serait même assez largement en dessous de la moyenne des dernières (celles qui ne sont pas filtrées).

Ceci dit, le réchauffement futur sera suffisamment nuisible pour qu’on se passe de le contrer par une géo ingénierie, principalement basée sur la gestion de la radiation solaire.

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.