indicateurs climatiques de juin 2016

La baisse de l’anomalie de température globale continue, en phase (léger décalage) avec la disparition de la formidable vague de chaleur d’un épisode Niño qui a commencé en 2014.

Avec 0.51°C, l’anomalie globale constitue toujours un record (précédent 0.39°C en juin 2014) mais dans des proportions plus raisonnables qu’en début d’année.

A noter qu’on est dans la fourchette de prévision que je donnais le mois dernier (0.45+0.08°C) mais tout juste quand même.

En effet, alors que la température baissait régulièrement sur le globe au cours du mois, un regain de chaleur s’est produit en fin de mois, se poursuivant en ce début juillet.

Côté ENSO, les modèles n’indiquent pas qu’on aille vers une Niña bien franche, plutôt vers un état neutre un peu négatif au cours de ces prochains mois.

Il va donc être difficile de se débarrasser de cette chaleur acquise au cours de 2015/2016, mais espérons au moins un répit.

L’anomalie de la basse troposphère, selon RSS (et surtout UAH), suit l’anomalie de surface.

C’est surtout du côté des tropiques que la baisse est abrupte.

Pour juillet, on aura beaucoup de mal à atteindre les 0.30+-0.08°C que je prévoyais le mois dernier, parti comme on est parti.

On suivra çà.

 

0616 ncep

 

anomalie de basse troposphère:

0616 rss

 

 

anomalie zone Niño34:

 

0616 nino34

 

Cet article a été publié dans indicateurs climatiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s